nov'image blog / actualité du monde informatique

Google lance un concurrent de Github

Avec Google Code Repository, les utilisateurs de la Cloud Platform disposent un accès immédiat au code source de leurs applications. (cliquer sur l'image) Les utilisateurs de la plateforme cloud de Google disposent maintenant d’un référentiel pour y héberger leur code source dans l’environnement même où ils développent et exploitent leurs applications. Le service peut établir des liens avec GitHub et BitBucket et reconnaît de nombreuses commandes de Git.

Sans battage, Google a ouvert le mois dernier, sous le nom de Cloud Source Repositories, un service en mode bêta offrant aux utilisateurs de sa plateformes cloud jusqu’à 500 Mo pour stocker le code source des projets qu’ils développent sur ses clouds PaaS et IaaS, App Engine et Compute Engine. Les services de référentiels en ligne ne manquent pourtant pas, GitHub et BitBucket figurant parmi les plus connus et utilisés. Pour les développeurs travaillant sur la Google Platform, celui-ci aura l’avantage de leur économiser quelques étapes tout au long de leurs procédures de chargement de fichiers, de debugging et d’exploitation des applications sur les services cloud associés.

Lorsqu’un utilisateur démarre un nouveau projet sur la Console Développeurs, un référentiel est automatiquement créé et il est possible d’établir un lien avec un autre référentiel de travail comme GitHub ou BitBucket. Le service fournit la même architecture que le logiciel Open Source de gestion de code Git et reconnaît de nombreuses commandes de base de Git, comme push, pull, clone et log.

D’usage moins général que Google Code qui ferme en 2016

Si Cloud Source Repositories ressemble au service Google Code que la société va arrêter en janvier 2016, il n’est pas conçu pour servir de référentiel d’usage général comme l’est Code. Son objectif est plutôt destiné à rationnaliser le flux de tâches des utilisateurs de Google Cloud Platform que le fournisseur continue à étendre avec énergie.

La semaine dernière, PHP a été ajouté aux langages de développement supportés par App Engine et un nouveau service a été lancé pour gérer les containeurs qui fournissent un environnement portable pour exploiter les applications dans le cloud. Google a également mis en route un service d’analyse des fichiers de connexions pour mieux identifier les problèmes de performance.

admin

So, what do you think ?